Virtualisation

Dès que le mot «virtualisation» est prononcé, on pense dans le milieu informatique  en premier lieu à la virtualisation de serveurs. Ce genre de virtualisation permet aux entreprises de bénéficier d’avantages évidents. Quiconque utilise les bons outils est mieux équipé pour éviter les pièges et les obstacles pouvant survenir durant la phase d’introduction. 
Il est possible de virtualiser non seulement des serveurs mais aussi des clients et des applications!
Une machine virtuelle peut certes être générée en quelques clics mais les détails sont délicats à parfaire – C’est ici qu’intervient T&N avec sa longue expérience pour vous permettre d’avancer.

Généralités
La virtualisation des serveurs a fait ses preuves dans la pratique et elle est parvenue à largement s’imposer. Tous ceux qui montent maintenant dans le train de la virtualisation en marche ont l’avantage de pouvoir profiter des expériences faites dans ce domaine jusqu’à présent. Les PME notamment accusent encore un retard important dans ce domaine. En effet, environ un cinquième seulement de toutes les petites et moyennes entreprises utilise réellement la virtualisation des serveurs.

Les avantages sont pourtant nombreux, comme par exemple une plus grande flexibilité: Il est plus aisé de satisfaire aux pics de demande lorsque les utilisateurs se font attribuer des ressources en fonction des besoins. En outre, les serveurs physiques ne sont généralement exploités qu’à environ 20%, ce qui représente un pourcentage faible. Les capacités restantes quant à elles ne sont pas utilisées. Avec des serveurs virtuels, une exploitation de 80% maximum est possible en revanche. Les entreprises peuvent alors économiser l’argent qu’elles dépensent normalement pour le hardware, le refroidissement, l’emplacement et l’énergie. En outre, les serveurs virtuels bien équipés possèdent un degré de tolérance aux pannes plus élevé en comparaison avec l’architecture traditionnelle.
Avant de mettre en branle un quelconque projet de virtualisation dans une entreprise, il est conseillé de faire un inventaire complet de l’environnement informatique existant et de l’infrastructure des serveurs, ce qui implique le calcul des capacités et des charges de travail. Il est essentiel de calculer le taux d’exploitation des anciens serveurs puis de définir les priorités. Certains serveurs et charges de travail peuvent être virtualisés sans aucun problème, d’autres en revanche demandent des préparatifs spéciaux. En outre, il faut définir les exigences imposées à l’infrastructure et vérifier également si une installation complète et entièrement nouvelle est judicieuse et réfléchir à la conception des hôtes.

 

Virtualisation des serveurs

Virtualisation des serveurs
 

Grâce au pouvoir d’innovation des constructeurs de matériel, chaque hardware de serveur est aujourd’hui capable de fournir une puissance beaucoup plus importante. Les technologies telles que la virtualisation des serveurs permettent d’utiliser efficacement la puissance qui ne cesse d’augmenter et de faire fonctionner simultanément plusieurs instances de serveur indépendantes les unes des autres sur un seul et même hardware.

Une distinction est généralement faite entre hôte virtuel et machine virtuelle:
  • Hôte virtuel: Hardware de serveur pour l’exploitation de plusieurs instances de serveur logiques.
  • Machine virtuelle: Instance de serveur logique qui fonctionne parallèlement à d’autres machines virtuelles sur le même hardware (hôte virtuel).

Une virtualisation des serveurs offre les avantages suivants:
  • Utilisation simultanée de plusieurs systèmes d’exploitation de serveur indépendants les uns des autres sur le même serveur physique
  • Simplification de la sauvegarde de données et du système
  • Augmentation rentable du degré de tolérance aux pannes des serveurs
  • Augmentation de la flexibilité par exemple en cas d’opérations de maintenance du serveur
  • Réduction de la dépendance du hardware vis-à-vis des instances du serveur
  • Réduction des dépenses d’exploitation pour les serveurs
  • Consommation d’énergie moins importante dans le centre informatique grâce à la consolidation du hardware du serveur

C’est grâce aux progrès faits dans la virtualisation des serveurs que des offres et des services aujourd’hui très répandus comme par exemple le cloud computing ou la virtualisation des desktops sont désormais possibles.


servervirtualisierung-alt.png servervirtualisierung-neu.png
Représentation d’une installation classique de serveur Représentation d’une installation virtuelle de serveur


















 

Virtualisation des desktops

Virtualisation des desktops
 

Il est possible grâce à une virtualisation des desktops de mettre à disposition l’interface Windows personnelle (desktop) d’utilisateurs sur des terminaux quelconques. Les utilisateurs ont accès, de pratiquement n’importe quel endroit de la planète, à la plateforme habituelle de l’entreprise.

Une virtualisation des destops offre les avantages suivants:

  • Possibilité de travailler depuis n’importe quel endroit
  • Augmentation de la sécurité des données, de l’intégrité, de la confidentialité et de la disponibilité
  • Plus grande flexibilité lors de l’introduction de nouveaux logiciels de desktop (Windows 8 par exemple)
  • Des conditions de travail plus séduisantes grâce à l’utilisation de technologies ultramodernes
  • Plus aucune stratégie de sauvegarde spécifique grâce à la gestion centralisée du desktop
  • Baisse considérable des coûts d’exploitation etc. grâce à la gestion centralisée
  • Réduction des coûts d’acquisition et d’exploitation pour les terminaux grâce à des possibilités d’une meilleure exploitation globale avec des systèmes ICT ThinClients
  • Possibilité de répondre plus vite et plus facilement aux besoins individuels des entreprises
XenDesktop.gif

 


 

Virtualisation des applications

Virtualisation des applications
 

Qu’y a-t-il de plus important que vos programmes et les données afférentes? Avec la virtualisation des applications, il est possible de démarrer des applications sur un terminal quelconque depuis la centrale de livraison sans qu’elles soient installées. Cela signifie que vous pouvez à tout moment procéder à des mises à jour et à des modifications de vos applications sans que cela ait des répercussions sur le desktop de Windows et d’autres programmes.

En comparaison avec la virtualisation des serveurs et des desktops, les divers programmes sont abstraits du système d’exploitation lors de la virtualisation des applications. 

Une virtualisation des applications offre les avantages suivants:
  • Grande simplicité d’installation de nouveaux logiciels de desktop (Windows 8 par exemple)
  • Plus aucune stratégie de sauvegarde spécifique grâce à la gestion centralisée du desktop
  • Baisse considérable des coûts d’exploitation etc. grâce à la gestion centralisée
  • Mise à disposition centralisée des applications possible pour chaque utilisateur et sur n’importe quel terminal grâce à la transformation des applications dans un service de cloud privé

 
Plus
 
Références
 
 
Notre partenaire
 
 
Termes techniques
 
Mobilité - l’Office virtuel
(249 KB)
 
La nouvelle mobilité nécessite des réseaux ad hoc
(431 KB)
 
Technologie Outsourcing - Un déploiement libre
(553 KB)